Université du Québec à Montréal

Au-delà de la fin. Mémoire et survie du politique, Sociocritique de la fiction d'anticipation contemporaine

Mnemosyne
Directeur(s):
Année de parution:
2014
N° de la publication:
6

À partir de trois fictions politiques d'anticipation, issues de la littérature française contemporaine, cet essai met en lumière une poétique de l'histoire qui affirme la survivance du projet moderne d'émancipation. Dans des sociétés futuristes aux accents totalitaires, les personnages des textes de Pavel Hak, de Marc Villemain et d'Antoine Volodine sont regroupés en «communautés de la survie». Ces communautés, bien qu'elles peinent à croire à des lendemains radieux, refusent de consentir à la défaite. Or, cette résistance historicise et politise la fin, en lui assignant un avenir qui, aussi incertain soit-il, redonne une actualité aux espérances du passé. En donnant un souffle nouveau à la littérature d'anticipation, ces romans évoquent et participent à la mutation de la pensée politique du XXIe siècle et de son imaginaire historique.

Suite en format pdf.

Fichier attachéTaille
au_dela_de_la_fin.pdf2.03 Mo
Pour citer ce document:
Guay-Poliquin, Christian. 2014. Au-delà de la fin. Mémoire et survie du politique, Sociocritique de la fiction d'anticipation contemporaine. Mnémosyne. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/publications/au-dela-de-la-fin-memoire-et-survie-du-politique-sociocritique-de-la-fiction>. Consulté le 19 novembre 2017. Publication originale : (2014. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Mnémosyne, vol. 6, 168 p.).
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification