Colloque
Université Concordia

Raconter l'aliment. La gastronomie et ses récits contemporains

Lundi 11 Mai 2015 - Mercredi 13 Mai 2015

 

Présentation du colloque

Organisé par Marie-Christine Lambert-Perreault (UQAM) et Geneviève Sicotte (Concordia), le colloque Raconter l’aliment. La gastronomie et ses récits contemporains s'est tenu à l'Université Concordia du 11 au 13 mai 2015, sous l'égide du Département d'études françaises de l'Université Concordia et de Figura NT2 Antenne Concordia.

Le programme est disponible sur le site Web de l'événement.

La gastronomie, c’est non seulement ce que l’on mange, mais tout ce que l’on imagine autour de l’aliment, de ses codes et de ses rituels, des contraintes qu’il impose et des plaisirs qu’il permet. Or depuis toujours, le récit a été l’une des formes privilégiées à travers lesquelles la gastronomie a été pensée. Le colloque Raconter l’aliment se propose d’examiner cette importance du récit dans l’imaginaire gastronomique contemporain en ouvrant la réflexion à un ensemble de supports et de formes. Seront ainsi envisagées des œuvres provenant de médias variés: la littérature, mais aussi le théâtre, les livres de recettes, la bande dessinée, les jeux vidéo, le cinéma et la télévision, les sites web et les blogues, les arts visuels et la performance. Non seulement ces récits reflètent et nourrissent l’imaginaire social, mais dans certains cas, leur forme esthétique les conduit à interroger les codes existants, à jouer avec les normes et les idées reçues, bref à modifier l’idée même que nous nous faisons du fait alimentaire.

L’événement Raconter l’aliment a rassemblé près de 30 chercheurs et créateurs, canadiens et internationaux. Au menu du colloque: des dizaines de conférences, une causerie avec l’écrivaine Kim Thúy, une présentation d’un extrait de la pièce Ubu sur la table par Olivier Ducas et Francis Monty (Théâtre de la Pire Espèce), une projection de l’œuvre «Qu’est-ce qu’on mange, m’man?» de l’artiste Jocelyne Thibault et une performance des conteurs Anne-Marie Aubin et Alain Charpentier.

 

Programme du colloque

Cliquez sur le titre d'une communication pour accéder à l'archive audio.

 

Événement spécial

Causerie avec l'écrivaine Kim Thuy, animée par Geneviève Sicotte [Événement non disponible]

 

Séance: (Re)penser le récit gastronomique

Julia Csergo. «Le repas gastronomique des Français et ses récits, de l'enquête de terrain à l'inscription Unesco de 2010»

Jean-Pierre Hassoun. «Quand l'emballage se fait biographe de l'aliment»

Jordan LeBel. «Le mieux manger: leçons tirées des campagnes publicitaires du concours DUX»

David Szanto. «Une autobiographie de la gastronomie lors d'une dissertation dînatoire» [Communication non disponible]

 

Séance: Recettes et nouveaux médias

Edwidge Crucifix. «Dîners imaginaires et repas-fantasmes: la narration informulée de la recette de cuisine»

Olivier Roger. «Les mises en récit des recettes de cuisine à la télévision: intégrer la cuisine à la vie»

Jérôme-Olivier Allard. «Du power-up à la recette: la nourriture dans les jeux vidéo»

Geneviève Sicotte. «Dessine-moi une recette. Gastronomie et BD»

 

Séance: Dans l'assiette des créateurs

(Note: Les communications de cette séance ne sont pas disponibles.)

Nathalie Cooke. «Les petits déjeuners dans la littérature canadienne: décrire ou manger?»

Olivier Parenteau. «Trois poètes font les courses: Follain, Réda et Houellebecq à l'épicerie»

Yue Yue. «Voir le comportement social chinois de la fin du vingtième siècle à travers la sophistication de la consommation de la farine et du piment»

Mariana Ionescu. «Du plaisir des mets au plaisir des mots: la dés-exotisation de la gastronomie afro-antillaise»

 

Séance: Récits performés. La nourriture et les arts

Mélanie Boucher. «La Dernière Cène dans le tableau vivant: de Pasolini aux pratiques actuelles»

Céline Mayrand et Sylvie Tourangeau. «LES VISCÉRAUX / Une esthétique de l'appétence»

 

Séance: Avidité, dévoration et oralité

Fanie Demeule. «Métaphysique de la faim d'Amélie Nothomb»

Sophie Horth. «Avec une bonne bouteille de Chianti: sensualité et ritualité dans le cannibalisme d'Hannibal Lecter»

Marie-Christine Lambert-Perreault. «Ogres et ogresses dans la littérature contemporaine des femmes»

Anne-Marie Aubin et Alain Charpentier. «À la table de la parole conteuse» [Communication non disponible]

 

Organisation du colloque

Marie-Christine Lambert-Perreault complète un doctorat en études littéraires à l’UQAM sous la direction de Simon Harel et Lori Saint-Martin. Elle a déposé en 2008 un mémoire de maîtrise consacré aux figures du deuil dans l’œuvre d’Amélie Nothomb. Boursière du FRQSC et du CRSH, elle s’intéresse dans sa thèse à la représentation de la nourriture et du motif de l’incorporation mélancolique dans les écritures migrantes imprégnées par l'Asie de l'Est. Coresponsable de six colloques internationaux – dont Imaginaires de la table: récits, nourriture, migration (2011) –, elle a publié divers articles dédiés aux productions de Ying Chen, Amélie Nothomb et Aki Shimazaki. 

Geneviève Sicotte est chercheure régulière à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, et directrice de l'antenne Figura-Concordia. Elle est professeure agrégée au Département d'études françaises de l'Université Concordia. Spécialiste de la littérature du 19e siècle français, elle s'intéresse au thème gastronomique ainsi qu'aux représentations de l'économie dans la littérature. Elle a aussi produit et réalisé un webdocumentaire intitulé D'autres vies. Quelques ventes de garage à Montréal.

 

Fichier attachéTaille
Programme du colloque5.76 Mo
Pour citer ce document:
Sicotte, Geneviève et Marie-Christine Lambert-Perreault, (org.). 2015. Raconter l'aliment. La gastronomie et ses récits contemporains. Colloque organisé par Figura-NT2 antenne Concordia. Montréal, Université Concordia, 11, 12 et 13 mai 2015. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/evenements/raconter-laliment-la-gastronomie-et-ses-recits-contemporains>. Consulté le 22 avril 2019.