Journée d'étude
Université de Montréal

Gustave ou la pensée sauvage

Jeudi 20 Février 2020, 13:00 - 17:00
Organisateur(s):

 

Présentation de la journée d'étude

Cette journée d'étude porte sur la poétique culturelle de quatre grandes scènes de Madame Bovary. Des chercheur.e.s spécialistes d'ethnocritique proposent une analyse de quatre grandes scènes du livre: Charles allant à la rencontre d’Emma, les noces, le bal à la Vaubyessard et l’enterrement d’Emma.

Cette journée est envisagée comme un lieu de discussion et d’initiation, où chacun.e a la possibilité d’ajouter, de gloser, d’interroger les extraits à l’étude au fur et à mesure de l’avancée dans les analyses ethnocritiques.

 

Programme de la journée d'étude

Cliquez sur le titre d'une présentation pour accéder à l'archive audio.

 

Introduction

  • Sophie Ménard (Université de Montréal) et Véronique Cnockaert (LEAL-Figura, UQAM)

 

La rencontre de Charles et d’Emma

  • Marie Scarpa (CREM, Université de Lorraine)

 

Les noces et l’enterrement d’Emma

  • Marie-Christine Vinson (CREM, Université de Lorraine)

 

Le bal à la Vaubyessard

  • Jean-Marie Privat (CREM, Université de Lorraine)

 

Organisation de la journée d'étude

Professeure au département des littératures de langue française de l'Université de Montréal, Sophie Ménard est spécialiste de l’œuvre d’Émile Zola et d’ethnocritique. Elle s’intéresse à la culture à l’œuvre dans diverses pratiques sémiotiques (roman, nouvelle, poésie, art).

Elle a fait paraître plusieurs articles sur le sujet —notamment dans les revues Poétique, Ethnologie française, Romantisme—, de même que deux ouvrages sur Zola aux Éditions Classiques Garnier dont Les guenilles humaines ou les aveux du corps. Poétique de la révélation psychophysiologique dans l’œuvre d’Émile Zola, en 2011. Tout récemment, elle a co-dirigé avec J. M. Privat l’ouvrage d’ethnocritique À l’œuvre, l’œuvrier (Presses universitaires de Nancy; Presses universitaires de Lorraine, 2017), au sein duquel les questions entourant les productions artistiques produites par les cultures dominées sont observées. Elle a aussi publié récemment un article sur les rites de passage chez les jeunes garçons dans un roman de Carrère (Le «personnage liminaire»: Une notion ethnocritique, Litter@ Incognita, 2017).

 

Vous avez apprécié ce contenu? Nous vous invitons à visiter le site web Ethnocritique pour plus de ressources.

 

Pour citer ce document:
Ménard, Sophie, (org.). 2020. Gustave ou la pensée sauvage. Journée d’étude organisée par Figura-UdeM. Montréal, Université de Montréal, 20 février 2020. Documents audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/evenements/gustave-ou-la-pensee-sauvage>. Consulté le 7 avril 2020.
Auteurs et artistes référencés: