Conférence
Université du Québec à Montréal

Le Refus imaginaire

Dans le cadre de:
Lacroix, Laurier
Lundi 22 Août 2011, 09:00

 

Présentation de la conférence

Présentée dans le cadre de l'ouverture du 9e congrès international pour l'étude des rapports entre le texte et l'image (AIERTI/IAWIS) qui s'est déroulé à l'Université du Québec à Montréal du 22 au 26 août 2011, cette conférence de Laurier Lacroix s'intitule «Le Refus Imaginaire».

Le récit de l’accès de la société québécoise à la modernité a été marqué par un acte devenu mythique: la publication en 1948 du manifeste Refus Global par un groupe de jeunes artistes réunis autour du peintre Paul-Émile Borduas. Exemple de la force du noeud texte/image s’il en est un, ce document et les transformations sociales et artistiques qui lui sont associées ont eu pour effet d’inscrire le Québec dans la voie d’une libération de son passé.

Or, cette représentation que la société québécoise s’est faite d’elle-même en masque d’autres, refusées à leur tour dans l’imaginaire collectif (par ex. présence de communautés autochtones, nordicité, américanité). Pour le Québec, le prisme de ses créations artistiques pose la question de l’empêchement ou de la déviation de la constitution d’un imaginaire commun. Il y a lieu de se demander comment cet imaginaire pourrait se construire en l’absence d’images communes et partagées, dans un récit historique sans événements. Des représentations peuvent-elles prendre forme et participer au développement d’un imaginaire social? Comment pourrait-on être Québécois?

«Comme historien de l'art, je m'intéresse à l'oeuvre comme récipiendaire de propriétés matérielles et techniques mais c'est également parce que les oeuvres sont des moyens de communication, en entrainent un rapport entre leur créateur et le public, que je les apprécie. En ce sens, la notion d'imaginaire que manifestent les oeuvres m'intéressera surtout dans la mesure où elle rejoint un imaginaire collectif et qu'elle cherche à s'inscrire dans un discours social plus large occupant une fonction critique.» [AERTI/IAWIS]

 

Pour visionner "Danse indienne" des Frères Lumière.

Pour voir un extrait de "Chant d'écorce" de Suzan Vachon.

Images de l'installation "Chant d'écorce" de Suzan Vachon. Autres images disponibles ici.

 

Conférencier invité

Laurier Lacroix est professeur associé au département d’histoire de l’art à l’UQAM. Ses intérêts de recherche portent sur les collections publiques et l’art au Québec et au Canada avant 1940 et sur des questions liées à la poïétique et à l’historiographie. Parmi ses réalisations, notons les expositions et les catalogues comme Peindre à Montréal entre 1915 et 1930 (1996), et les rétrospectives consacrées à Ozias Leduc (1978 et 1996) et à Suzor-Coté (1986 et 2002). Il poursuit une recherche sur les fonctions de l’art en Nouvelle-France et sa réception. Il s’intéresse également à l’art contemporain et a agi comme commissaire d’expositions des oeuvres d’Irene F. Whittome (1990, 1998, 2004), Pierre Dorion (2002), Guy Pellerin (2004), Robert Wolfe (2006) et Micheline Beauchemin (2009). Récipiendaire du Prix Carrière de la Société des musées québécois (1997) et du Prix Gérard-Morisset (2008), Laurier Lacroix est membre de la Société des Dix depuis 2005. [AERTI/IAWIS]

 

Pour citer ce document:
Lacroix, Laurier. 2014. Le Refus imaginaire. Conférence organisée par Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 22 août 2011. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/conferences/le-refus-imaginaire>. Consulté le 25 septembre 2017.
Période historique:
Contexte géographique:
Courants artistiques:
Figures et Imaginaire:
Classification