Conférence
Université de Caen Normandie

La trilogie allemande de L.-F. Céline: une critique du «logos» modernisateur de l’après-guerre

Wesley, Bernabé
Jeudi 12 Septembre 2019, 12:00

 

Présentation de la conférence

Dans le cadre du deuxième congrès de la SELF XX-XXI consacré aux «Modes de présence et fonctions des écrivains dans la cité» (12-14 septembre 2019), Bernabé Wesley, aux côtés d'une cinquantaine de participants (auteurs et chercheurs), fait une communication intitulée «La trilogie allemande de L.-F. Céline: une critique du ''logos'' modernisateur de l’après-guerre». 

Il n’est pas rare de voir le narrateur de la trilogie allemande de L.-F. Céline interrompre sa chronique de la Seconde Guerre mondiale pour stigmatiser les tares qui, à ses yeux, affectent la société française de son temps : «[L]e monde 60 est trop jean-foutre, nicotinisé, alcoolique, aéroporté, blablaveux, pour qu’on trouve pas tout naturel qu’il n’existe plus...» (N, 470) De la IVe République et du mouvement de modernisation dans lequel s’engage la France au sortir de la guerre, la trilogie dit qu’elle est d’abord marquée par l’entrée du pays dans «l’ère du consommateur». Les derniers romans de Céline intègrent de manière critique les termes d’une nouvelle mythologie qui instaure une logique de signes, un rythme et une succession incessante de plaisirs, un prestige social dont les déclinaisons kaléidoscopiques nimbent les objets du récital de la consommation. La trilogie en célèbre ironiquement l’économie du désir et pousse dans l’outrance les descriptions détaillées du rêve d’opulence de ce nouveau pays de Cocagne. Afin d’éviter de tomber dans le piège de la condamnation ou de la réhabilitation de l’auteur, j’ai cherché à examiner cette question en fonction d’un parti pris littéraire et en me demandant simplement comment elle se pose au sein des textes. Comment apprécier la créativité de cette exégèse de la société de consommation en France? Dans une perspective sociocritique, cela suppose de faire l’examen des déplacements et des dérives discursives, des personnifications et des scénographies, des erreurs volontaires d’aiguillage lexical que subissent les impératifs de ce nouveau chenal des satisfactions aussitôt qu’ils franchissent le seuil de l’espace littéraire.

 

Archive audio de la conférence

 

Conférencier invité

Professeur certifié de Lettres Modernes, Bernabé Wesley a déposé en 2017 une thèse en littérature de langue française sous la direction de Pierre Popovic (Université de Montréal), publiée en 2018 sous le titre L’oubliothèque mémorable de L.-F. Céline. Essai de sociocritique. Membre actif du CRIST, de Figura et de la Société des Études Céliniennes, il a codirigé des ouvrages collectifs et a également publié différents articles sur Céline et sur le roman contemporain dans la Revue des Sciences Humaines, @nalyses, les Cahiers Figura, Études littéraires, etc. Projet de recherche en cours: «La dimension sonore du roman contemporain».

Pour citer ce document:
Wesley, Bernabé. 2019. La trilogie allemande de L.-F. Céline: une critique du ''logos'' modernisateur de l’après-guerre. Conférence organisée par SELF XX-XXI, la Société d’étude de la littérature de langue française du XXe et du XXIe siècles. Montréal, Université du Québec à Montréal, 12 septembre 2019. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/conferences/la-trilogie-allemande-de-l-f-celine-une-critique-du-logos-modernisateur-de-lapres-guerre>. Consulté le 28 novembre 2020.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Figures et Imaginaire:
Classification