Colloque

Un cinéaste au chevet de la tolérance ou le transfert culturel de l’adaptation cinématographique

Jeudi 21 Avril 2016, 15:00

Le film La prière de l'absent est l'adaptation par Hamid Bennani, un réalisateur marocain, du roman du même nom de Tahar Benjelloun. Ce film donne à voir une réalité d'esenbmle sur la société marocaine. Il offre un regard endogène qui permet de rendre compte de l'évolution de la société marocaine en faisant la part belle à l'anthropologie. Bennani y traite de la condition de la femme, de l'individu aux prises avec les structures oppressives, du rôle du patriarcat et, surtout, de la croyance populaire et de l'importance des pratiques rituelles face aux nouvelles donnes socio-économiques. 

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Abdelkrim, Oubella. 2016. « Un cinéaste au chevet de la tolérance ou le transfert culturel de l’adaptation cinématographique ». Dans le cadre de Rhétoriques de la tolérance dans les littératures et le cinéma francophones. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 21 avril 2016. Audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/un-cineaste-au-chevet-de-la-tolerance-ou-le-transfert-culturel-de-ladaptation>. Consulté le 22 avril 2019.
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification