Colloque

Raconter un monde «à peine moins mystérieux que Mars ou la Lune». La révélation scientifique dans «L’exploration sous-marine» (1953) de Philippe Diolé

Jeudi 22 Septembre 2016, 09:30

 

Présentation de la communication

«Dans L'aventure sous-marine, premier récit qu'il consacre à la plongée en scaphandre autonome, Philippe Diolé affirme que "ceux qui une fois se sont laissés prendre aux profondeurs de la mer ne redeviendront jamais des terriens". À l'instar des ingénieurs, des scientifiques et des militaires ayant créé, après la Deuxième Guerre mondiale, le groupe d'étude et de recherche sous-marine au sein de la marine française, Diolé s'enthousiasme pour les progrès de la recherche océanographique. Il considère le scaphandre à détendeur automatique, perfectionné par Jacques Yves Cousteau et Émile Gagnant, comme un instrument destiné à transformer l'être humain puisque: "c'est l'explorateur lui-même, son comportement dans la mer, ses possibilités de déplacement et d'intervention qui se sont trouvés modifiés". Diolé n'est pas le seul à écrire sur ces plongées et à souhaiter faire découvrir au grand public un milieu méconnu et le fonctionnement de l'équipement nécessaire. Les récits de plusieurs pionniers de l'exploration sous-marine en France sont publiés dans les années 50. 

Pourtant, si ces publications témoignent d'une période effervescente pour l'océanographie, rendent compte des motivations ayant contribué à façonner cette discipline et à l'institutionnaliser en France, elles n'ont pas ou très peu été étudiées jusqu'à maintenant.»

 

Archive vidéo de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Marcil-Bergeron, Myriam. 2016. « Raconter un monde "à peine moins mystérieux que Mars ou la Lune". La révélation scientifique dans "L’exploration sous-marine" (1953) de Philippe Diolé ». Dans le cadre de Lectures de l’exaltation et du débordement. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 22 septembre 2016. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/raconter-un-monde-a-peine-moins-mysterieux-que-mars-ou-la-lune-la-revelation>. Consulté le 23 avril 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification