Colloque

Projections photographiques vs cinéma: clivage des dispositifs ou clivage social? Le cas de «La Houillère» de Gustave Marissiaux

Jeudi 22 Mai 2014, 10:00
«Les spectacles de projection photographique sont apparus à la fin du 19e siècle et vont se maintenir pendant un siècle. Pour que ce mode spectaculaire s'impose et rencontre un réel succès auprès d'un public important, il a fallu que convergent progressivement quatre séries culturelles, pour reprendre l'expression d'André Gaudreault, dont la généalogie historique a évolué dans des cadres sociaux différents. Ces quatre séries culturelles sont le spectacle vivant, à la fois bourgeois et populaire; les images translucides (vitrail, vues d'optique et diapositives); les dispositifs et techniques de projection (lanterne magique,  microscope solaire) et la photographie.»
Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Mélon, Marc-Emmanuel. 2014. « Projections photographiques vs cinéma: clivage des dispositifs ou clivage social? Le cas de "La Houillère" de Gustave Marissiaux ». Dans le cadre de L'image en lumière: histoire, usages et enjeux de la projection. The Enlightened Image: History and Uses of Projection.. Colloque organisé par Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 22 mai 2014. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/projections-photographiques-vs-cinema-clivage-des-dispositifs-ou-clivage-social-le>. Consulté le 23 avril 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Classification