Colloque

Photographie illégitime, cinéma du pauvre: l'impossible destin de la diapositive.

Jeudi 22 Mai 2014, 14:00
«Le lundi 22 juin 2009, le groupe Eastman Kodak annonçait l'arrêt de la production du Kodachrome motivé par le fait que les ventes de ce procédé argentique inversible était devenu marginal. Cette décision entérinait logiquement un processus engagé dès 2004 avec la fin de la fabrication des projecteurs pour diapositives. Si cet événement participe de l'histoire de la migration de la photographie vers les supports numériques, on peut aussi y voir se dessiner en creux celle d'une destinée.»
Pour citer ce document:
Boulouch, Nathalie. 2014. « Photographie illégitime, cinéma du pauvre: l'impossible destin de la diapositive. ». Dans le cadre de L'image en lumière: histoire, usages et enjeux de la projection. The Enlightened Image: History and Uses of Projection.. Colloque organisé par Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 22 mai 2014. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/photographie-illegitime-cinema-du-pauvre-limpossible-destin-de-la-diapositive>. Consulté le 19 avril 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification