Colloque

Marcel Jouhandeau, le diable fait style

Jeudi 26 Mai 2022

 

Présentation de la communication

Homosexuel et catholique, moraliste autoproclamé du vice cherchant en enfer une sainteté paradoxale, Marcel Jouhandeau fait partie de ces écrivains qui mettent la littérature au travail afin de s’inventer eux-mêmes. C’est en effet du lieu même de l’écriture qu’il cherche à bâtir une règle de vie qui lui est propre et qui le justifie. Écrire sur son désir, instrumentaliser la tentation, cela revient de la part de Jouhandeau à s’affranchir et à s’autodéterminer constamment, au point d’érotiser les conditions et les bornes qu’on lui impose pour aimer. Or une telle opération implique également, comme Martin Hervé le démontre dans cette communication, d’endiabler le style, de subvertir la langue même, moins pour ce que l’écrivain dit en définitive que ce pour ce qu’il laisse entendre ou entrapercevoir, nous découvrant par là le sens de ce qui serait un certain agir pervers de la littérature.

 

Archive audio de la communication

Pour citer ce document:
Hervé, Martin. 2022. « Marcel Jouhandeau, le diable fait style ». Dans le cadre de Le désir en abîme. Littérature et tentation. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 26 mai 2022. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/marcel-jouhandeau-le-diable-fait-style>. Consulté le 16 août 2022.
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification