Colloque

Les sous-entendus sociaux du confinement

Mercredi 29 Avril 2020

 

Présentation de la communication

La "crise" sociale, économique, sanitaire liée à la COVID-19 est sans précédent en Occident en ce qui a trait aux les conséquences entraînées, dans le présent et dans le futur. Si la focale est mise -du côté des politiques et des grands médias- sur l'économie, Frédéric Bally propose une réflexion sociologique sur ce que représente le confinement et sur les différentes situations qui peuvent être mises à jour par celui-ci. Que veut dire être confinée? Cet "état non choisi" -dans cette situation si particulière- se vit de manière différente selon, entre autres, le type d'habitat des individus, leurs activités, leurs moyens matériels. Pourquoi certaines populations "transgressent" les règles de confinement tandis que d'autres les respectent? Qu'est-ce qu'être confiné veut dire pour ces populations? Si le confinement est vu par certains comme l'occasion de réfléchir, de ralentir, de prendre du recul, il est vu par d'autres comme une situation subie, où les ressources -économiques, mais aussi sociales- s'amenuisent et font craindre un futur bien sombre (avec cette fameuse question de "l'après"). 

Un article issu de cette présentation a été publié dans le dossier Pandémies sur Pop-en-stock.

 

Archive vidéo de la communication

Pour citer ce document:
Bally, Frédéric. 2020. « Les sous-entendus sociaux du confinement ». Dans le cadre de Speed-colloque virtuel «Contagion & confinement». Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Université du Québec à Montréal, Montréal, 29 avril 2020. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/les-sous-entendus-sociaux-du-confinement>. Consulté le 20 juin 2021.
Aires de recherche:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Figures et Imaginaires:
Classification