Journée d'étude

Les séries reaganiennes: les charmes du populisme conservateur

Vendredi 14 Mai 2021

 

Présentation de la communication

Le reaganisme est le fruit du sentiment de déclassement qui avait saisi les classes moyennes dès la première mandature de Nixon. De grandes chimères s’étaient alors emparées de l’Amérique: le crime, la corruption, l’anti-patriotisme seraient partout et seraient, partout, causés par les transformations sociétales intervenues au début des années 1960. Ce sont ces hantises que combattent invariablement les héros des séries reaganiennes, policiers et détectives, soldats de fortune et pionniers, pères de famille et vétérans, extraterrestres pelucheux et mères au foyer. On comprend mieux ainsi la prégnance dans les fictions télévisées de l'époque de la guerre du Viêt Nam, de l'auto-justice ou de la revalorisation de la masculinité.

 

Archive vidéo de la communication

Pour citer ce document:
Hubier, Sébastien. 2021. « Les séries reaganiennes: les charmes du populisme conservateur ». Dans le cadre de Sérieganiennes. Les séries des années Reagan (1981-1989). Journée d’étude organisée par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. En ligne, 14 mai 2021. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/les-series-reaganiennes-les-charmes-du-populisme-conservateur>. Consulté le 8 août 2022.
Classification