Colloque

Les défis sociaux de traduire l'Arabe au Québec

Vendredi 7 Décembre 2018, 10:30

 

Présentation de la communication

«La subalternité des minorités au Québec est d’abord et avant tout dans leurs voix ou, plutôt, dans leur mutisme. Le fait de traduire la littérature arabe pour traduire la diversité du monde arabe ou d’arabiser la littérature québécoise, s’il en est, constitue des activités nobles dont on peut saluer l’initiative.

Cependant, compte tenu des défis sociaux qui grèvent la société québécoise, ces activités – tout aussi défendables les unes que les autres – demeurent à mes yeux quelque peu élitistes et peu représentatives des besoins vitaux pour développer un véritable sentiment d’appartenance auprès des immigrants et de tous ceux qui se sentent étrangers bien que citoyens depuis un temps déjà.»

 

Archive audio de la communication

Pour citer ce document:
Basalamah, Salah. 2017. « Les défis sociaux de traduire l'Arabe au Québec ». Colloque organisé par Collectif TAAM-TAIM/ Figura-NT2 Concordia. Montréal, Université Concordia, 7 décembre 2017. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/les-defis-sociaux-de-traduire-larabe-au-quebec>. Consulté le 20 avril 2018.
Aires de recherche:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification