Colloque

Le réalisme socialiste de Jacques-Stéphen Alexis: que faire du surnaturel?

Samedi 12 Décembre 2015, 09:45

 

Présentation de la communication

«Vous aurez peut-être deviné que ma proposition était inspirée de tout ce débat, qui n’est jamais fini, autour du réalisme merveilleux, qui en Haïti date des années 1950 et qui, je dirais, constitue jusqu’à présent un passage obligé pour tous ceux qui pensent parler de la littérature des Caraïbes, alors que je ne suis pas sûre qu’on sache encore aujourd’hui de quoi on parle.

J’ai donc pensé qu’il serait utile de revenir sur deux des textes de base à l’origine de ce débat sur le réalisme merveilleux en Haïti. Le principal intervenant, Jacques-Stéphen Alexis, est à la fois romancier, critique, médecin et surtout militant communiste.

C’était, en fait, un débat, autour de la notion d’une littérature nationale, fortement ancrée dans l’idéologie marxiste et les deux textes dont il sera question. Ces deux articles sont la publication des conférences d'Alexis au premier congrès des écrivains et artistes noirs qui a eu lieu en 1956 à Paris.»

 

Archive audio de la communication

Pour citer ce document:
Ndiaye, Christiane. 2015. « Le réalisme socialiste de Jacques-Stéphen Alexis: que faire du surnaturel? ». Dans le cadre de Repenser le réalisme. IIe Symposium de sociocritique. Colloque organisé par CRIST, le Centre de recherche interuniversitaire en sociocritique des textes. Montréal, Université de Montréal, 12 décembre 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/le-realisme-socialiste-de-jacques-stephen-alexis-que-faire-du-surnaturel>. Consulté le 23 septembre 2018.
Aires de recherche:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification