Colloque

Le profil numérique: un genre littéraire?

Jeudi 28 Avril 2016

 

Crédit:
Breault, Simon

Servanne Monjour lors de sa communication au colloque Narrations contemporaines.

Présentation de la communication

Le développement du web participatif, ou web 2.0, a donné lieu ces dernières années à une multiplication de ce que l’on appelle les profils d’usagers. Chaque plateforme demande en effet la création d’un «profil»: depuis les réseaux sociaux jusqu’aux plateformes d’achat en ligne, en passant par les sites de rencontres, les jeux en ligne, les forums, les journaux, etc. Parce qu’elles regorgent de contraintes formelles, les plateformes ne semblent laisser que peu de place à l’expression littéraire. Pourtant, de plus en plus d’écrivains les investissent pour s’y raconter, jouant avec ces contraintes de manière ludique et poétique.

Dans cette communication, nous étudierons plusieurs exemples d’appropriation des outils et des formes numériques par des écrivains qui, selon une démarche à la fois transgressive et ludique, investissent des espaces fonctionnels du profil d’usager pour les transformer en espaces littéraires.

Pour plus d'informations, consultez le site du colloque LINCS/ALN 2016.

Pour citer ce document:
Monjour, Servanne. 2016. « Le profil numérique: un genre littéraire? ». Dans le cadre de Narrations contemporaines: écrans, médias et documents/ Contemporary Narratives: Screens, Media and Documents. Colloque organisé par Leverhulme International Network for Contemporary Studies/ Chaire de recherche du Canada sur les arts et la littérature numériques. Montréal, Université du Québec à Montréal, 28 avril 2016. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/le-profil-numerique-un-genre-litteraire>. Consulté le 23 juin 2021.
Aires de recherche:
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification