Colloque

Le film de banlieue comme exercice de tolérance: une poïétique pour une commune pensée

Jeudi 21 Avril 2016, 12:00

«Dans un texte publié en 2008, Le racisme comme distorsion de la perception, Axel Honneth s'intéresse aux comportements violents et xénophobes qui naissent de l'intolérance.

Il analyse qui, ce dont manque les acteurs de violence, "ce n'est pas tant de la vertu de tolérance, mais de cette attitude élémentaire de respect que nous devons pareillement à tous les êtres humains" (A. Honneth).»

Pour citer ce document:
Galichon, Isabelle. 2016. « Le film de banlieue comme exercice de tolérance: une poïétique pour une commune pensée ». Dans le cadre de Rhétoriques de la tolérance dans les littératures et le cinéma francophones. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 21 avril 2016. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/le-film-de-banlieue-comme-exercice-de-tolerance-une-poietique-pour-une-commune-pensee>. Consulté le 22 avril 2019.
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification