Colloque

La vie sexuelle de Catherine M.: légitimation, art et pornographie

Jeudi 19 Février 2015, 14:30

«Commençons par une citation de Bandura. Selon lui, l'agentivité, c'est "toute action qui comporte parmi ses déterminants les influences produites par le sujet lui-même. C'est donc le pouvoir que l'on s'autorise à avoir, à exercer en ayant pleinement conscience de soi." Dans son roman autofictionnel La vie sexuelle de Catherine M., Catherine Millet nous offre sa perspective ambiguë de l'agentivité avec un personnage en construction. Catherine est un personnage difficilement définissable. Cependant, au fil de la lecture, on  assiste justement à son agencement.»

Pour citer ce document:
Belouet, Léonie. 2015. « La vie sexuelle de Catherine M.: légitimation, art et pornographie ». Dans le cadre de Imaginaires des pornographies contemporaines: de la sexualité dans l'art, la théorie et les médias. Colloque organisé par Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 19 février 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/la-vie-sexuelle-de-catherine-m-legitimation-art-et-pornographie>. Consulté le 22 avril 2019.
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification