Colloque

La totalité: fantasmes et déconvenues anticipatoires chez Jean-Charles Harvey et François Hertel

Mercredi 3 Mai 2017, 14:15

 

Présentation de la communication

«Ma communication s’attardera à traquer chez François Harvey les fantasmes et déconvenues de l’anticipation dans son recueil L’homme qui va. Cette lecture va s’accompagner en mineure d’une lecture du recueil Monde chimérique de François Hertel paru en 1940. Ce dernier recueil oppose le réalisme français à la féérie anglaise et il s’organise sur un nœud conflictuel qui est semblable à celui que l’on trouve chez Harvey qui exhibe une nette préférence pour la féérie contre le réalisme, pour l’anglais contre le français. […]

Entre le passé et le futur comme progrès, entre le réel et la féérie, la nature et la culture, un nœud conflictuel, le même, prend place dans les œuvres d’Harvey et Hertel.

Je travaillerai à en expliciter les tenants et les aboutissants, un peu mécaniquement sans doute, en me penchant sur ce que permet le motif anticipatoire dans ces textes.»

 

Archive audio de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Bélanger, David. 2017. « La totalité: fantasmes et déconvenues anticipatoires chez Jean-Charles Harvey et François Hertel ». Dans le cadre de L’émergence du roman d’anticipation scientifique dans l’espace médiatique francophone (1860-1940). Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 3 mai 2017. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/la-totalite-fantasmes-et-deconvenues-anticipatoires-chez-jean-charles-harvey-et>. Consulté le 23 avril 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification