Colloque

La bouche vampirique: la neutralité du genre et la transcendance du binaire

Vendredi 3 Mars 2017, 12:15

 

Présentation de la communication

Dans cette présentation, Marie Lévesque aborde le film Let the Right One In (Morse, Tomas Alfredson, 2008) à la lumière, entre autres, des théories de Judith Butler.

«La bouche vampirique, lieu de prédilection de la perversion et de la manipulation, la pénétration des canines affilées dans la chair humaine est, en soi, la manifestation d'une extrême violence faite au corps.

Certes, la bouche vampirique est souvent synonyme de sexualité perverse et de mort, mais elle renverse (renversement qui je dirais mène jusqu'à un effacement) les systèmes de pensée binaire se rapportant au genre.

En effet, que les vampires soient masculins ou féminins, leurs bouches ne différencient pas les genres et les sexualités.»

 

Archive vidéo de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Levesque, Marie. 2017. « La bouche vampirique: la neutralité du genre et la transcendance du binaire ». Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 3 mars 2017. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/la-bouche-vampirique-la-neutralite-du-genre-et-la-transcendance-du-binaire>. Consulté le 28 avril 2017.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification