Colloque

Il y a quelque chose de pourri au royaume de St-Andrews: «Le Cœur a ses raisons» comme «sporting club» des tropes

Jeudi 10 Mai 2018, 09:45

 

Présentation de la communication

«Inversement de la dynamique de saupoudrage de tropes, Le cœur à ses raisons n’effectue pas cette édulcoration des concepts comme le propose TVtropes.com mais se construit une diégèse "cohérente" en utilisant le trope comme substance même du récit. Des questions s’imposent comme: que nous reste-t-il quand le récit est composé simplement de tropes? Y a-t-il déconstruction ou plutôt célébration?

Je pense à décliner ma présentation sur deux points: le premier sur l’usage du canon du telenovella et du soap comme générateur de tropes et en deuxième temps, d’observer comment dans un récit entièrement composé de tropes, c’est les non-tropes qui finissent par devenir saillants.»

 

Archive audio de la communication

Pour citer ce document:
Berthiaume, Jean-Michel. 2018. « Il y a quelque chose de pourri au royaume de St-Andrews: "Le Cœur a ses raisons" comme "sporting club" des tropes ». Dans le cadre de Mise en trope: les nouvelles plasticités de la rhétorique. Colloque organisé par AECSEL / Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 10 mai 2018. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/il-y-a-quelque-chose-de-pourri-au-royaume-de-st-andrews-le-coeur-a-ses-raisons-comme>. Consulté le 16 novembre 2018.
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification