Colloque

"I write about fat girls because I was one" ou comment briser l’hilarité générale que provoquent les grosses

Jeudi 11 Mai 2017, 15:00

 

Présentation de la communication

«Cette phrase qui se retrouve dans mon titre et que j’emprunte à l’autrice canadienne Mariko Tamaki, “I write about fat girls because I was one”, pose la question de la légitimité de la représentation des femmes marginalisées à cause de leur corps gros.

C’est donc à partir de quelques exemples, développés en continuum, que je veux aborder la question de la représentation de la grosseur au féminin.»

 

Archive vidéo de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Lafleur, Maude. 2017. « "I write about fat girls because I was one" ou comment briser l’hilarité générale que provoquent les grosses ». Dans le cadre de Femmes ingouvernables: corps et communauté. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 11 mai 2017. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/i-write-about-fat-girls-because-i-was-one-ou-comment-briser-lhilarite-generale-que>. Consulté le 22 mars 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification