Colloque

Forme postmoderne du miroir dans «Les grandes blondes» de Jean Echenoz

Mercredi 28 Octobre 2015, 13:15

Quelques études se sont penchées sur le spéculaire chez l’auteur français contemporain Jean Echenoz dans sa forme uniquement textuelle. C’est à dire comme processus réflexif qui cherche à montrer l’artifice de l’écriture en soulignant la matérialité du texte.

Dans le cadre de cette communication, Sara Bédard-Goulet m’intéressera plutôt à la présence du miroir dans la construction des personnages de fiction et aux corps qui s’élaborent dans ce régime du voir afin d’en dégager quelques enjeux liés au sujet humain contemporain.

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Bédard-Goulet, Sara. 2015. « Forme postmoderne du miroir dans "Les grandes blondes" de Jean Echenoz ». Dans le cadre de Le miroir: entre vision, perception et réception. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 28 octobre 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/forme-postmoderne-du-miroir-dans-les-grandes-blondes-de-jean-echenoz>. Consulté le 24 novembre 2017.
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification