Journée d'étude

Fictions, action, révolution: Sade, Fabre d'Églantine et Chateaubriand face à la Terreur

Participants:
Mardi 23 Avril 2019, 14:00

 

Présentation de la communication

«La Terreur, c'est l'histoire d'une majuscule. Pourquoi s'est-on mis à écrire "terreur" avec une majuscule? La Terreur est moins une période de l'histoire qu'un mythe politique, voire un fantasme.»

 

Archive audio de la communication

Pour citer ce document:
Lanot, Simon. 2019. « Fictions, action, révolution: Sade, Fabre d'Églantine et Chateaubriand face à la Terreur ». Dans le cadre de Être en phase avec son temps? Anachronisme et anachronie dans la littérature. Journée d’étude organisée par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire / AECSEL. Montréal, Université du Québec à Montréal, 23 avril 2019. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/fictions-action-revolution-sade-fabre-deglantine-et-chateaubriand-face-a-la-terreur>. Consulté le 22 juillet 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification