Colloque

Éclaboussures cérébrales, fissures crâniennes et plaisirs transgressifs: pourquoi aime-t-on tellement voir des têtes exploser?

Vendredi 3 Mars 2017, 11:15

 

Présentation de la communication

Boris Nonveiller aborde, dans cette présentation, l'historique des têtes explosées dans le cinéma d'horreur et la fascination que ces explosions exercent sur le spectateur.

«Le gore au cinéma attire, fascine et dégoute. L’humain est dégouté par ses propres fluides internes par instinct de survie. 

C’est la raison du tabou du gore de la fascination qu’il suscite. Dès qu’on essaie d’interdire quelque chose, on veut aussi le voir.»

 

Archive vidéo de la communication

Pour citer ce document:
Nonveiller, Boris. 2017. « Éclaboussures cérébrales, fissures crâniennes et plaisirs transgressifs: pourquoi aime-t-on tellement voir des têtes exploser? ». Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 3 mars 2017. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/eclaboussures-cerebrales-fissures-craniennes-et-plaisirs-transgressifs-pourquoi-aime>. Consulté le 19 août 2017.
Période historique:
Champs disciplinaires:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification