Colloque

Du camion au camionneur. Mythopoesis du moteur diesel

Vendredi 27 Novembre 2015, 12:00

 

Présentation de la communication

Le moteur diesel fonctionne par auto-inflammation. Dans les cylindres, la pression exercée par les pistons pulvérise le gazole qui se consume instantanément. Comparé au moteur à essence, où le combustible s’enflamme par ignition, le moteur permet de dégager une puissance de coupe inégalée, d’où son utilisation pour les locomotives, les bateaux et les poids lourds.

Mais le moteur diesel est un engin sale et bruyant. Il pollue et dérange. C’est pourquoi les villes aménagent des voies de contournement pour les camions qui, jour et nuit, sillonnent notre monde.

Pourtant, ces véhicules démesurés n’échappent pas à notre regard. Enfin, on les voit sans les voir. Ils sont partout. Tout le temps. Ils apparaissent, disparaissent, se succèdent. Ils ne traversent pas le paysage, disait John Steinbeck, ils en font partie sans lui appartenir. 

Pour citer ce document:
Guay-Poliquin, Christian. 2016. « Du camion au camionneur. Mythopoesis du moteur diesel ». Dans le cadre de Imaginaires du camion: un «speed colloque». Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire/Cégep de Saint-Laurent. Montréal, Université du Québec à Montréal, 27 novembre 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/du-camion-au-camionneur-mythopoesis-du-moteur-diesel>. Consulté le 19 septembre 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Courants artistiques:
Problématiques:
Figures et Imaginaires:
Classification