Colloque
RADICAL

Dépasser les limites: imaginer la traduction avec Harry Mathews

Jeudi 10 Décembre 2015, 12:00

 

Présentation de la communication

«Où est passé le texte? Il est passé à la trappe, pris au piège dans un processus qui élimine les difficultés pour ne pas avoir à en signaler la présence et rompre le contrat de rupture.

À vrai dire, l’élimination des difficultés permet de conserver l’illusion de traductibilité des textes, les lissant jusqu’à faire disparaître leurs aspérités. C’est le prix à payer pour leur permettre de traverser des frontières, de maintenir l’illusion que malgré les mots qui leur servent de lest, pour ne pas dire de seule réalité tangible, les idées peuvent circuler et se déployer. Elles peuvent être projetées au-delà de leurs limites naturelles.

Dans deux de ses textes, la nouvelle The Dialect of the Tribe et le bref essai Translation and the Oulipo: The Case of the Persevering Maltese, l’écrivain américain et oulipien Harry Mathews s’est amusé à penser des cas limites où la traduction devient une pratique en grande partie impossible ou alors paradoxale.»

 

Archive audio de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Gervais, Bertrand. 2015. « Dépasser les limites: imaginer la traduction avec Harry Mathews ». Dans le cadre de Repenser le réalisme. IIe Symposium de sociocritique. Colloque organisé par CRIST, le Centre de recherche interuniversitaire en sociocritique des textes. Montréal, Université de Montréal, 10 décembre 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/depasser-les-limites-imaginer-la-traduction-avec-harry-mathews>. Consulté le 22 octobre 2017.
Aires de recherche:
Période historique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Classification