Colloque

De la tératologie au clonage: quelques réflexions sur le monstre scientifique dans la fiction

Jeudi 22 Septembre 2016, 09:00

 

Présentation de la conférence

«Je vais vous parler du monstre. Parler du monstre veut nécessairement dire parler d'une différence, parler d'un écart. Parler du monstre, c’est donc parler d'un débordement puisque ça signifie l'excès, une démarcation qui est trop grande par rapport à la norme. 

Comment peut-on définir le monstre? Le monstre est d'abord lié à la normalité puisqu'il existe seulement à travers le regard de l'autre. Le concept de monstruosité a évolué au fil des siècles, mais, comme écrivait le philosophe Didier Manuel, "le monstrueux restera toujours en dialogue avec la norme, une affaire d'ordre et de désordre et en ce sens, une affaire de société".»

 

Archive audio de la conférence

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Chassay, Jean-François. 2016. « De la tératologie au clonage: quelques réflexions sur le monstre scientifique dans la fiction ». Dans le cadre de Lectures de l'exaltation et du débordement. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 22 septembre 2016. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/de-la-teratologie-au-clonage-quelques-reflexions-sur-le-monstre-scientifique-dans-l-0>. Consulté le 20 octobre 2018.
Aires de recherche:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Figures et Imaginaires:
Classification