Journée d'étude

Alan Moore. De la démesure de l'éternité aux limites de la circularité

Lundi 27 Avril 2015, 13:00

La relation entre Batman et le Joker (que Christopher Nolan a très bien réussi à refléter dans le film The Dark Knight) produit une dangereuse cyclicité dans l'univers diégétique. Cette relation est par contre prodigieusement efficace d'un point de vue commercial puisque superhéros et supervillain ne meurent pas et vieillissent hors normes. Tant que Batman ne fait que capturer le Joker, celui-ci va s'échapper à nouveau et préparer de nouvelles machinations démentes. Leurs aventures peuvent ainsi durer ad vitam eternam définissant également les deux personnages qui sont les deux faces d'une même pièce. 

Pour citer ce document:
Lapointe, André-Philippe. 2015. « Alan Moore. De la démesure de l'éternité aux limites de la circularité ». Dans le cadre de Intermédialité, culture pop et adaptation. Journée d’étude organisée par Figura-NT2 Concordia. Montréal, Université Concordia, 27 avril 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/alan-moore-de-la-demesure-de-leternite-aux-limites-de-la-circularite>. Consulté le 23 avril 2019.
Période historique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification