Colloque

À l'ombre de Richard Wagner: la fille-fleur, de «Parsifal» à Marcel Proust

Vendredi 23 Mars 2018, 14:00

 

Présentation de la communication

Il relève aujourd'hui presque du lieu commun dans la critique proustienne de s'interroger sur la présence de la musique dans À la recherche du temps perdu et d'envisager sa fonction dans la trajectoire du narrateur comme de retracer les sources génétiques potentielles derrière les œuvres énigmatiques de Vinteuil. Fin lecteur de son temps, mais également grand mélomane, Marcel Proust semble avoir infusé dans son œuvre le concentré de près d'un demi-siècle de tendances musicales qui se retrouvent autant dans les préférences et dans les discours assumés par le cortège de personnages qui défile dans la Recherche que dans la composition même de son grand roman.

 

Archive audio de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Perreault, Isabelle. 2018. « À l'ombre de Richard Wagner: la fille-fleur, de "Parsifal" à Marcel Proust ». Dans le cadre de Ce que la remédia(tisa)tion fait au mythe: de la modernité à aujourd'hui. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 23 mars 2018. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/a-lombre-de-richard-wagner-la-fille-fleur-de-parsifal-a-marcel-proust>. Consulté le 19 avril 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Objets et pratiques culturelles:
Classification