UQAM

Les règles de l’ensauvagement expliquées aux enfants par les lions (Approche ethnocritique du Roi Lion)

10 sur 19

Travail en cours, participatif (ouvert à tous)

 

Le dessin animé de Walt Disney Le Roi Lion (1994) aurait-il fait l’éducation de la génération née avec la mondialisation, comme l’Iliade et l’Odyssée avaient fait, selon Aristote, celle de la Grèce dans l'Antiquité ? Ce dessin animé est devenu un film culte, au sens où il a durablement façonné les représentations de toute une génération, née dans les années 80, frappée par le « malaise dans la civilisation », et éduquée par les seules productions américaines et japonaises.

Partant de l’hypothèse de l’ethnocritique, qui établit une relation d’homologie entre rite et récit, nous montrerons que ce dessin animé, prenant comme toile de fond un royaume animal dans une Afrique mythique, montre comment l’on devient homme, aux enfants de l’un et l’autre sexe, et de tous les pays. Le Roi Lion montre que la joyeuse et mélancolique phase de marge, qui caractérise le jeune homme-lion, entre l’enfance et l’âge adulte, est une étape indispensable mais nécessairement limitée dans le temps, afin de trouver sa place dans le cycle de la vie.

PLAN 

 

 

Fiction animale, fiction politique 

Syncrétisme d’un rite universel 

L’éducation d’un roi : cosmologie de la terre des lions 

Hamlet sur la terre des lions 

 

En marge du monde : ambivalence de la figure du jeune homme 

L’ensauvagement du sauvage 

Timon d’Athènes : ambivalence d’une philosophie anti-sociale

Mélancolie et malaise dans la dé-civilisation

 

Le Retour : passage, épreuve ou reconnaissance ? 

Nostos : to be or not to be 

Figures du passeur 

Qui est le Roi Lion ? 

 

 

Le Roi Lion raconte l’histoire d’un petit lion, Simba, qui va devoir apprendre à devenir roi, c’est-à-dire adulte. Pour cela, l’éducation paternelle ne suffit pas ; il va devoir en passer par le rite, qui obéit à une logique très différente de ce que propose l’éducation. Le personnage va devenir l’emblème du jeune homme, retenu entre l’enfance et l’âge adulte. 

 

 

Bibliographie 

 

 

ELIAS, Norbert, La Civilisation des Moeurs, 1973, Pocket, collection « Agora », 2002. 

FREUD, Sigmund, « Pulsions et Destins des Pulsions », Métapsychologie (1915), Flammarion, Collection « Champs classiques », 2012. 

FREUD, Sigmund, « La (Dé)Négation », chapitre IX de La Symbolicité (1925), PUF, 1982. 

FREUD, Sigmund, Au-delà du Principe de plaisir (1920), in Essai de Psychanalyse, Petite Biblio Payot, 2001.

FREUD, Sigmund, Le Moi et le Ca (1923), in Essai de Psychanalyse, Petite Biblio Payot, 2001.

FREUD, Sigmund, Malaise dans la Civilisation (1929), Point Seuil. 

GIRARD, René, Mensonge romantique et Vérité romanesque, Grasset, 1961. 

LAPLANCHE, Jean et PONTALIS, Jean-Bertrand, Vocabulaire de la Psychanalyse (1967), PUF, Collection « Quadrige », 2007. 

LEVI-STRAUSS, « La Geste d’Asdiwal » (1961), in Anthropologie structurale deux, Pocket, 1977. 

MARTINEZ-GROS, Gabriel, Brève Histoire des Empires, Paris, Seuil, 2014. 

VAN GENNEP, Arnold, Les Rites de passage (1909). 

SCARPA, Marie, « Situation de l’ethnocritique »

VIDAL-NACQUET, Le Chasseur noir. Formes de pensées et formes de société dans le monde grec, La Découverte, 2002. 

Période historique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification

Ajouter un commentaire