Université du Québec à Montréal
RADICAL

Projet RADICAL

Projet RADICAL

4 sur 7

Le programme de recherche interdisciplinaire RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain) financé par le CRSH est consacré à la compréhension de cet imaginaire, abordé dans ses aspects culturels, artistiques et littéraires.

Le projet du RADICAL (CRSH, Programme Savoir) porte sur les productions esthétiques actuelles, en mutation ou en émergence, sur leurs principes et fondements, leurs effets de lecture et de spectature, leurs méthodologies critique et théorique. Cet imaginaire est ainsi compris comme une interface, un ensemble structuré de médiations et de filtres donnant accès aux productions symboliques au cœur des sociétés qu'il participe à construire. Comme la saisie globale d'un phénomène aussi complexe demeure difficile, le programme propose deux voix d'accès dans une perspective à la fois pragmatique et théorique :

a) du point de vue des outils méthodologiques, où nous visons à identifier un ensemble limité de traits à partir desquels mener l'enquête ;

b) du point de vue des objets étudiés où nous cherchons, d'une part, à comprendre la spécificité des pratiques culturelles, artistiques et littéraires et, d'autre part, à rendre compte des tensions qu'elles font subir aux traits identifiés et du type singulier de rapport au monde qu'elles engagent.

Trois traits de l'imaginaire contemporain ont été isolés, lesquels donnent lieu à des chantiers de recherche au sein desquels s'inscrivent les recherches menées en collaboration par les chercheurs de l'équipe.

  1. Le premier chantier «Un morcellement du sensible», recouvre cet important fractionnement des identités et des communautés, qui déstabilise le sens commun et requiert de reconstituer des liens tant symboliques que sociaux.
  2. Le second chantier, «Une folie du voir», porte sur le passage d'une culture du livre à une culture de l'écran, qui exige de revoir nos stratégies de manipulation et de compréhension des textes et des images.
  3. Enfin, le chantier «Une soif de réalité», identifie un rapport au monde fragilisé, illustré par un brouillage des régimes fictionnels qui touchent les rapports au réel.

Chacun de ces chantiers donne lieu à des recherches qui exploitent des aspects de ce triple soupçon au cœur de l'imaginaire contemporain, où paraît fragilisé notre rapport au monde, à ses signes et à nous-mêmes: on ne sait pas si c'est vrai ou réel, quel est le statut de ce qui est produit, ni de quelle façon cela nous lie. Les objets à l'étude sont de nature diversifiée, écritures et dispositifs numériques, images fixes et en mouvement, fictions diverses, communautés et pratiques en réseau. Les méthodologies envisagées proposent des perspectives complémentaires : sémiotique, pragmatique, théories de l'interprétation, esthétique et sociocritique.

Le programme RADICAL cherche non seulement à offrir les premiers rudiments d'un portrait de l'imaginaire contemporain marqué par un triple soupçon, mais il entend encore se servir des avancées informatiques de la culture de l'écran pour organiser et diffuser ses travaux. Les résultats préliminaires, les travaux préparatoires, les textes des journées d'étude et des colloques, mais aussi les enregistrements audio et vidéos des événements seront diffusés sur l'Observatoire de l'imaginaire contemporain (OIC), l'environnement de recherches et de connaissances en voie de développement à Figura, le centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, et au NT2, le laboratoire de recherche sur les œuvres hypermédiatiques.

L'OIC est une plate-forme encyclopédique en ligne consacrée à la compréhension des pratiques culturelles émergentes. En tant qu'intervenant majeur de l'OIC, le programme RADICAL sera ainsi engagé de plain-pied dans une économie du savoir numérique, dont il intègrera en amont les possibilités.

Crédit:
RADICAL

«Logo programme de recherche RADICAL»

 

Ajouter un commentaire