Université du Québec à Montréal

Chantier Posthumain

Le posthumain télévisuel descend-il du singe? (2): questions de méthode et de corpus

Par la nature hybride et la relative nouveauté de leur objet, les études télévisuelles (television studies, television criticism) sont une discipline encore émergente, prise au centre d'une multitude d'autres disciplines déjà établies depuis quelques décennies avec plus ou moins de succès : les études cinématographiques (film studies), les études médiatiques (media studies), les études culturelles (cultural studies et cult studies), la communication, la sémiologie, les études littéraires, etc. Cette pluridisciplinarité s'explique surtout par le contenu extrêmement diversifié du médium télévisuel : de l'information au divertissement, en passant par la fiction narrative, qui est elle-même très formatée par des genres et sous-genres. Mais restons-en aux fictions télévisuelles.

Le posthumain télévisuel descend-il du singe? (1): introduction et définitions

Ce premier billet est aussi le premier d'une série que je publierai dans les prochains mois et qui traitera du posthumain télévisuel. En marge de mon projet de recherche postdoctorale sur le posthumain littéraire et le discours évolutionniste qui ne débutera que l'an prochain, je vous propose donc de m'intéresser plus spécifiquement au média télévisuel, et en particulier aux téléséries américaines de science-fiction qui ont véritablement su renouveler le genre au cours des dix dernières années. Je reviendrai sur une définition plus précise de ce corpus dans mon prochain billet.

Les aléas du gène: une typologie de la «fiction génétique»

Au cours des rencontres et discussions entourant le projet du Chantier Post-humain dans le cadre de l’OIC, nous avons déjà circonscrit quelques-uns des termes que l’on associe généralement au gène : l’ADN, la génétique et les généticiens, l’hérédité, la biologie moléculaire, les cellules, l’eugénisme, le clonage ou plus largement tout ce qui concerne ce que nous avons appelé ‘le corps dans tous ses états’. Il va donc sans dire que le terme même de "gène" est polysémique. Il renvoie à une quantité d’autres expressions, plus ou moins synonymiques, qu’on lui associe autant dans l’imaginaire de la fiction que dans la sphère proprement scientifique. Or, bien que le territoire occupé par l’objet "gène" soit tellement large qu’il ne permette pas d’en donner une définition claire, il reste que c’est justement autour du déploiement des différentes figures associées que se construisent bon nombre de fictions contemporaines.

Brésil, corporalité, cyberpunk 5: Traduction de l'introduction de «Os Dias da Peste» (Les jours de la peste): retour sur le concept de Convergence (ou Singularité)

Le présent billet vient en réponse à l'interrogation de Jean-François Chassay au sujet de la façon dont la narration du livre de Fábio Fernandes joue sur l'écart entre le temps de l'écriture (pré-Convergence) et le temps de lecture (post-Convergence), sur un mode ironique. Il poursuit également la réflexion amorcée précédemment, lors de la présentation des deux romans de post-cyberpunk brésiliens, sur le concept de Singularité Technologique (appelée Convergence, dans le contexte du roman).

Colloque «Mutations et inquiétudes: art, littérature et science à la croisée des 
chemins» - le 28 avril 2011

Les questions éthiques ne sont pas neuves en science, mais nous assistons à
 une accélération, depuis une décennie ou deux, de mutations scientifiques
 qui provoquent crises et malaises. On le voit à travers les développements
 de la génétique notamment, mais aussi dans les débats sur le nucléaire, le
 pouvoir des grandes industries pharmaceutiques, etc.

 Ce contexte singulier a un effet sur l¹imaginaire contemporain. De quelle 
manière art et littérature investissent-ils la science, dans un monde où
 celle-ci est souvent associée aux pires catastrophismes? Comment sciences et
 nouvelles technologies alimentent-elles la réflexion des artistes et des 
écrivains contemporains? Est-ce que les récents développements de la science
 engendrent de nouvelles formes de savoir dans le monde de l¹art et des 
lettres, et si oui comment? Ce sont là quelques-unes des questions que ce 
colloque abordera.

Brésil, corporalité, cyberpunk 4: «Les jours de la peste», de Fábio Fernandes, «Cyber Brasiliana», de Richard Diegues, et le concept de «singularité technologique».

Les deux romans dont je parlerai brièvement dans ce billet sont tous deux parus chez Tarja Editorial, une jeune maison d'édition de São Paulo qui se spécialise dans la science-fiction «hard», et le fantastique. Le slogan de la maison est «De la littérature fantastique bien au-delà des genres.»

Conférence au sujet de la figure de l’ingénieur dans la fiction francophone contemporaine - 5 avril - 12h30

Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire (site UQAM), et le CRILCQ-UQAM vous invitent cordialement à assister à cette quatrième et dernière conférence organisée dans le cadre de leur cycle de midi-conférences cet hiver.

mardi, 5 avril, 2011 - 12:30 - 13:30
Pavillon Judith-Jasmin (salle J-4255)
1495, rue St-Denis UQAM
Montréal