Cahiers Figura

Représentations et fonctions symboliques de la ville dans les films noirs. Miroir, miroir aux alouettes et vitre sans tain

Numéro de la publication:
14
Année de parution:
2005

En quittant les immensités naturelles et ouvertes de l’Ouest sauvage, les hors-la-loi des westerns investissent l’espace urbain, fermé, et s’y forgent un statut de gangster. Ils se construisent dans, par et pour la ville, ainsi que le laissent apparaître les films noirs hollywoodiens. À travers quelques exemples, il s’agira de mettre en perspective les représentations de la ville dans l’affirmation du film noir comme genre. Plus qu’un décor, la ville attire et leurre les individus, elle exacerbe et reflète leurs agissements et leurs espoirs (déchus). Parfois, elle laisse aussi entrevoir le point de vue des réalisateurs sur la construction sociale qui leur inspire un tel discours.

Suite en format pdf.

Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Floquet, Pierre. 2005. « Représentations et fonctions symboliques de la ville dans les films noirs. Miroir, miroir aux alouettes et vitre sans tain ». Dans Écrire la ville. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/representations-et-fonctions-symboliques-de-la-ville-dans-les-films-noirs-miroir-miroir-aux>. Consulté le 23 mai 2022. D’abord paru dans (Gervais, Bertrand et Christina Horvath (dir.). 2005. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 14, p. 145-158).
Fichier attachéTaille
cf-14-10-floquet-representations_et_fonctions.pdf890.34 Ko
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification