Cahiers Figura

L'imaginaire, un bref rappel

Année de parution:
2008

Les textes qu'on lira dans ce deuxième volume de Paroles, textes, et images. Formes et pouvoirs de l'imaginaire résultent d'une double réflexion. Il s'agit, d'une part, de s'interroger sur les pouvoirs de l'imaginaire aujourd'hui, à la fois dans les œuvres produites, mais aussi dans la lecture d'œuvres anciennes; et, d'autre part, de revenir sur les rapports qui s'établissent entre textes, images et paroles. Quels rôles joue l'imaginaire? Comment se stimulent mutuellement des langages différents?

Si l'on considère, comme le veut l'idée reçue, que l'imaginaire désigne ce qui n'est pas réel ou ce qui provient de l'imagination, ses pouvoirs paraissent se limiter au champ psychologique. L'imaginaire permet en ce sens, le temps d'une parole, d'un texte ou d'une image, de faire apparaître des êtres fictifs et des situations inventées qui serviront, dans le meilleur des cas, à tester «des configurations possibles de l'action pour en éprouver la consistance et la plausibilité» (Paul Ricœur).

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
19
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Chassay, Jean-François et Bertrand Gervais. 2008. « L'imaginaire, un bref rappel ». Dans Paroles, textes et images : Formes et pouvoirs de l'imaginaire. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/limaginaire-un-bref-rappel>. Consulté le 25 septembre 2017. D’abord paru dans (Chassay, Jean-François et Bertrand Gervais (dir.). 2008. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 19:2).
Fichier attachéTaille
cf19-2-chassay-gervais-limaginaire.pdf943.77 Ko
Problématiques:
Figures et Imaginaires:
Classification