Cahiers Figura

Lieux imaginaires et espaces sémiotiques. Les figures spatiales dans les romans de Marie-Célie Agnant et de Renan Demirkan

Numéro de la publication:
27
Année de parution:
2011

L'histoire du Canada est celle d'un pays d'immigration. L'Allemagne, par contre, n'est devenue un pays d'immigration qu'après la Deuxième Guerre mondiale. Même s'il s'agit de deux phénomènes d'immigration différents, on y constate néanmoins un certain nombre de points communs. Les expériences des migrants sont devenues des sujets dans les deux champs littéraires, dans les littératures migrantes tant canadienne qu'allemande. Les écrivains et écrivaines de ce genre deviennent des vecteurs entre leur pays d'origine et leur pays d'accueil. Leur rhétorique témoigne d'une ambivalence et d'une dualité.

Suite en format pdf.

Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Jürges, Christina. 2011. « Lieux imaginaires et espaces sémiotiques. Les figures spatiales dans les romans de Marie-Célie Agnant et de Renan Demirkan ». Dans Figures et discours critique. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/lieux-imaginaires-et-espaces-semiotiques-les-figures-spatiales-dans-les-romans-de-marie>. Consulté le 14 août 2022. D’abord paru dans (David, Sylvain et Mirella Vadean (dir.). 2011. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 27, p. 105-122).
Contexte géographique:
Courants artistiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification