Cahiers Figura

Les fenêtres de la perception. L'expérimentation et les limites de l'humain au cinéma

Année de parution:
2014

Extrait du chapitre

«Cette réflexion se place dans le prolongement de ma contribution à l’ouvrage collectif dirigé par Elaine Després et Hélène Machinal issu du colloque de Brest qui a précédé celui de Montréal. J’avais tenté de faire une sorte de typologie des films qui thématisaient les limites de la définition de l’espèce humaine. J’avais distingué trois catégories: les films dans lesquels le règne animal prend le pas sur l’homme ou menace de le faire; les films qui interrogent les rapports de l’humain avec la machine et mettent en scène robots, androïdes et cyborgs; et pour finir, les films qui traitent des mécanismes du cerveau de l’homme et de son appareil perceptivo-cognitif, qui entraînent sa perception de la continuité de l’espace-temps.»

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
37
Pour citer ce document:
Girard, Gaïd. 2014. « Les fenêtres de la perception. L'expérimentation et les limites de l'humain au cinéma ». Dans Les frontières de l'humain et le posthumain. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/les-fenetres-de-la-perception-lexperimentation-et-les-limites-de-lhumain-au-cinema>. Consulté le 17 août 2017. D’abord paru dans (Chassay, Jean-François et Marie-Ève Tremblay-Cléroux (dir.). 2014. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. vol. 37, p. 191-208).
Fichier attachéTaille
cf37_11_ggirard.pdf1.71 Mo
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification