Cahiers Figura

Le touriste ou celui qui préférait éviter les événements dans «Plateforme» de Michel Houellebecq

Année de parution:
2011

L'événement constitue une rupture imprévisible qui engendre un changement d'état dans le cours du monde quotidien. Jean-Pol Madou, dans «L'événement, l'idée et le phénomène», rappelle l'origine grecque du mot: «Tout événement est un scandale, du grec «skandalon». Pierre d'achoppement pour la pensée, car tel est bien le sens originaire de «skandalon», l'événement n,a jamais eu véritablement droit de cité en philosophie». Le scandale à la base de l'événement n'est pas sans retombées. La rupture événementielle produit une discontinuité dans le temps et engendre une nouvelle continuité temporelle. Même si l'apparition de la rupture est foudroyante, elle n'est pas instantanée. L'événement se poursuit dans le temps. Il commence à exister avant d'être perceptible et se poursuit après son avènement.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
28
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Paquet, Amélie. 2011. « Le touriste ou celui qui préférait éviter les événements dans «Plateforme» de Michel Houellebecq ». Dans Poétiques et imaginaires de l'événement. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/le-touriste-ou-celui-qui-preferait-eviter-les-evenements-dans-plateforme-de-michel>. Consulté le 17 août 2017. D’abord paru dans (Xanthos, Nicolas et Anne Martine Parent (dir.). 2011. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 28, p. 112-128).
Fichier attachéTaille
08.amelie-paquet-le-touriste.pdf290.66 Ko
Aires de recherche:
Période historique:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification