Cahiers Figura

Le territoire de la banlieue dans les écritures migrantes comme spatialisation de l'identité

Année de parution:
2015

Extrait du chapitre

«L'approche actuelle de l'urbain et du périurbain en tant que territoire conçu comme un "palimpseste", proposée par l'historien d'art et d'architecture André Corboz, conclut qu'"il n'y a pas de territoire sans imaginaire du territoire", et que "le territoire est sémantisé" et "discourable".

Nous partageons cette approche, adoptée aussi par un philosophe de l'urbain comme Thierry Paquot, par Lorenza Mondada, chercheure en sciences du langage, ou encore par une chercheure en histoire de l'architecture comme Lucie K. Morisset.»

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
39
Pour citer ce document:
Barreiro, Carmen Mata. 2015. « Le territoire de la banlieue dans les écritures migrantes comme spatialisation de l'identité ». Dans Suburbia. L'Amérique des banlieues. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/le-territoire-de-la-banlieue-dans-les-ecritures-migrantes-comme-spatialisation-de-lidentite>. Consulté le 20 octobre 2017. D’abord paru dans (Gervais, Bertrand, Alice van der Klei et Marie Parent (dir.). 2015. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. vol. 39, p. 85-100).
Fichier attachéTaille
suburbia_06.pdf178.42 Ko
Période historique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification