Cahiers Figura

Le temps matériel d'Ernaux

Année de parution:
2009

Puisqu’est contemporain «ce qui est de notre temps», penser le contemporain en littérature conduit inévitablement vers des considérations non seulement temporelles, mais encore énonciatives. Notre temps, cette expression toute simple déploie sans contredit un présent de l’énonciation, mais également une instance d’énonciation, une subjectivité, par le possessif notre. Une double inscription découle de ce notre temps, essentiellement relatif: d’abord en ce qui concerne le substantif temps, et ensuite le sujet; le présent, mais surtout la présence. L’indice énonciatif inscrit nécessairement la littérature que nous questionnons dans une perspective historique.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
21
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Nguyen, Tu Hanh. 2009. « Le temps matériel d'Ernaux ». Dans Le temps contemporain : maintenant, la littérature. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/le-temps-materiel-dernaux>. Consulté le 27 mai 2018. D’abord paru dans (Hamel, Jean-François et Virginie Harvey (dir.). 2009. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 21).
Fichier attachéTaille
cf21-11-nguyen-le_temps_materiel.pdf165.12 Ko
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Figures et Imaginaires:
Classification