Cahiers Figura

Le Geste du recommencement

Année de parution:
2004

Une réflexion sur l'expérience poétique menée à partir de mon cheminement créateur suscite d'emblée l'idée de recommencement. Le mouvement de l'écriture qui va et vient ainsi, deux pas devant, un pas derrière vers sa forme poétique, ne peut être une simple répétition. Mais en me procurant un accès privilégié à mon être le plus intime, ce mouvement créatif complexe fait surgir de la non-maîtrise du rationnel une altérité à trois voix: d'abord -pour l'expri mer simplement- ce qu'auparavant je portais en moi sans le savoir et qu'ici je découvre, ensuite l'altérité portant la marque de mon contact direct avec autrui et, de façon corollaire, l'altérité issue de ce matériau culturel et indépendant de moi qu'est le langage. Trois voix entremêlées sans lesquelles le poème ne peut aboutir, ne peut trouver, justement en regard de ma personne, son autonomie essentielle.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
11
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Miron, Isabelle. 2004. « Le Geste du recommencement ». Dans L'atelier de l'écrivain 1. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/le-geste-du-recommencement>. Consulté le 9 août 2020. D’abord paru dans (Brassard, Denise, André Carpentier, Paul Chamberland, Louise Dupré et René Lapierre (dir.). 2004. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 11, p. 35-51).
Fichier attachéTaille
cf11-3-miron-le_geste_du_recommencement.pdf2.34 Mo
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification