Cahiers Figura

Le génome est un champ de ruines

Année de parution:
2014

Extrait du chapitre

«Mon titre réfère à un ouvrage du romancier Serge Lamothe analysés dans cet article, Les enfants lumière, mais constitue aussi, bien sûr, un clin d'oeil à la célèbre formule de Walter Benjamin: "l'Histoire est un champ de ruine." Clin d'oeil un peu ironique, puisque Les enfants lumière ne permet pas de porter un regard vers le passé, mais oblige plutôt le lecteur à se demander vers quoi nous conduisent biotechnologie et posthumanité dans un univers narratif dominé par un éclatement spatio-temporel. Ce qui ne signifie pas qu'il ne sera pas question d'Histoire.»

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
37
Pour citer ce document:
Chassay, Jean-François. 2014. « Le génome est un champ de ruines ». Dans Les frontières de l'humain et le posthumain. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/le-genome-est-un-champ-de-ruines>. Consulté le 20 juillet 2017. D’abord paru dans (Chassay, Jean-François et Marie-Ève Tremblay-Cléroux (dir.). 2014. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Cahiers Figura, vol. 37, p. 41-53).
Fichier attachéTaille
cf37_03_jfchassay.pdf162.83 Ko
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Figures et Imaginaires:
Classification