Cahiers Figura

Le Café Campus dans l'imaginaire montréalais. Au croisement de la fête et de la résistance

Année de parution:
2013

Les lieux nocturnes que sont les bars possèdent l'attrait du mystère: ils fascinent tout en demeurant difficiles à saisir, à expliquer. Le Café Campus s'inscrit dans le réseau des bars les plus populaires à Montréal et la multiplication de ses activités entraîne un discours publicitaire tentaculaire: soirées spéciales de la discothèque, matchs d'improvisation théâtrale et musicale, lancements d'albums, etc. Mais ce lieu ne s'inscrit pas uniquement dans le discours grâce au paradigme du divertissement. Après plus de quarante ans d'existence, le Café Campus possède une histoire chargée d'événements marquants et est devenu au fil des années une scène propice aux revendications culturelles et sociales, un espace de tolérance et d'ouverture face aux changements qui façonnent la société québécoise depuis les années 60. De plus, son statut de coopérative de travail le différencie de la majorité des bars de Montréal.

Cet article cherchera à montrer comment le Café Campus s'inscrit d'une façon particulière dans le paysage nocturne de Montréal grâce aux discours qui le définissent. Nous étudierons d'abord le paradigme du festif à travers quelques représentations provenant du discours publicitaire, puis celui de la défense de la culture émergente dans les discours de fondation, c'est-à-dire les représentations qui cherchent à institutionnaliser le lieu et à fixer son histoire (sites Internet de l'Université de Montréal et du Café Campus). Enfin, les discours universitaire et journalistique nous permettront de mettre en évidence les valeurs de la coopérative de travail, et plus particulièrement le droits des travailleurs. Ainsi, notre analyse montrera que le Café Campus est un lieu où s'entrecroisent des discours divergents mais néanmoins complémentaires, et que l'équilibre entre ceux-ci assure à la fois sa longévité et sa singularité.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
34
Pour citer ce document:
Marcil-Bergeron, Myriam. 2013. « Le Café Campus dans l'imaginaire montréalais. Au croisement de la fête et de la résistance ». Dans L'idée du lieu. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/le-cafe-campus-dans-limaginaire-montrealais-au-croisement-de-la-fete-et-de-la-resistance>. Consulté le 22 octobre 2017. D’abord paru dans (Chartier, Daniel, Marie Parent et Stéphanie Vallières (dir.). 2013. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. vol. 34, p. 51-72).
Fichier attachéTaille
cf34_4_a.pdf222.55 Ko
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Classification