Cahiers Figura

L'Autre du miroir

Année de parution:
2003

Un texte d'Isaac Jogues sera commenté sous un certain angle: celui de la détermination d'un regard qui fonctionne comme miroir et adresse: une destination de l'image qui vient au corps pour en dire l'incarnation. Mais le corps du martyr n'est sans doute vrai qu'à son image, l'image en détient la vérité, elle tire l'oeil au-delà de lui-même, dans le creuset du visible, la béance de la blessure, vers les régions obscures de l'imaginaire et du fantasme.

Isaac Jogues s'est fait l'écrivain de son martyre dans le temps d'une mort différée. Parce que son supplice ne lui a pas donné la mort, la mort est encore à venir et «Isaac Jogues» demeure en reste. Entre le temps du martyre et l'événement de la mort s'ouvre donc un intervalle, un peu de durée que Jogues interprète comme un retard et une erreur, mais qui est aussi un temps d'écriture; un montage, un agencement où la position du sujet est entraînée par la conscience d'une énonciation spécifique qui achemine dans le texte le procès du corps incarné.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
8
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Lussier, Alexis. 2003. « L'Autre du miroir ». Dans Imaginaire et transcendance. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/lautre-du-miroir>. Consulté le 11 juillet 2020. D’abord paru dans (Cliche, Anne Élaine, Stéphane Inkel et Alexis Lussier (dir.). 2003. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 8, p. 23-40).
Fichier attachéTaille
cf8-4-lussier-lautre_du_miroir.pdf3.06 Mo
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification