Cahiers Figura

L'architecture des bungalows de la Société Centrale d'Hypothèques et de Logement (SCHL) et le mythe de la maison de banlieue au Canada

Année de parution:
2015

Extrait du chapitre

«L'image typique que nous avons de la banlieue pavillonnaire nord-américaine est celle des vastes quartiers d'habitation parsemés de petites maisonnettes toutes semblables, anonymes et alignées à l'infini sur des rues monotones. Au Canada, la responsabilité d la popularité de l'image négative que nous en avons est attribuée à la Société Centrale d'Hypothèques et de Logement (SCHL).

Instance suprême en matière d'habitation depuis 1946, la SCHL est principalement connue pour la gestion des politiques hypothécaires canadiennes, mais entre 1946 et 1974, elle a aussi contribué à l'élaboration et à la réalisation de nombreux programmes encourageant la production de logements en tout genre parmi lesquels la maison individuelle de banlieue occupe une place privilégiée.»

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
39
Pour citer ce document:
Lachance, Jonathan. 2015. « L'architecture des bungalows de la Société Centrale d'Hypothèques et de Logement (SCHL) et le mythe de la maison de banlieue au Canada ». Dans Suburbia. L'Amérique des banlieues. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/larchitecture-des-bungalows-de-la-societe-centrale-dhypotheques-et-de-logement-schl-et-le>. Consulté le 19 novembre 2017. D’abord paru dans (Gervais, Bertrand, Alice van der Klei et Marie Parent (dir.). 2015. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. vol. 39, p. 33-53).
Fichier attachéTaille
suburbia_03.pdf4.03 Mo
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Problématiques:
Figures et Imaginaires:
Classification