Cahiers Figura

La traduction de l'éros arabe entre thème et version, corps culturel et corps textuel. L'épitre d'Al-Jahïz, «Éphèbes et courtisanes»

Année de parution:
2013

La traduction est la forme la plus insidieuse du dialogue des civilisations. Sa tâche en tant que médiation entre langues et cultures intrinsèquement différentes doit négocier un sens pertinent tenant compte de la spécificité de deux blocs monolithiques, de manière à signifier sans trahir la langue de départ ni brader pour autant la langue d’arrivée. Cependant, au-delà de sa dimension fonctionnelle, elle est appelée à tirer profit de son messianisme, celui d’unir les hommes à partir de ce qui les sépare. Cette utopie de resserrer les deux rives doit surveiller constamment cette différence, veiller sur elle, loin du dessein pervers de l’abolir, afin d’éveiller dans la langue d’arrivée la présence de ce qu’il y a d’insubstituable dans l’autre. 

Notre hypothèse est relativement simple: plus qu’une question d’équivalence lexicale, les termes ont une histoire de leur usage dans leur contexte linguistique et culturel. Pour faire du sens, une traduction qui met en vis-à-vis deux de réseaux sémantiques doit satisfaire aussi à une exigence souveraine: fournir une réponse similaire à celle de l’original en transmettant l’esprit et la manière de celui-ci. En matière de traduction, la culture arabe semble vouloir toujours tenir, à de rares exceptions près, à la notion de «fidélité» (al-‘amana) et de traduisiblité (‘imkanyat at-targama). L’opposition mot-à-mot vs sens-à-sens, on la retrouve dans les écrits des premiers commentateurs de traduction, comme Al-Jahïz.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
32
Pour citer ce document:
Lamnaoui, Slimane. 2013. « La traduction de l'éros arabe entre thème et version, corps culturel et corps textuel. L'épitre d'Al-Jahïz, "Éphèbes et courtisanes" ». Dans Traduire le texte érotique. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/la-traduction-de-leros-arabe-entre-theme-et-version-corps-culturel-et-corps-textuel-lepitre>. Consulté le 22 octobre 2019. D’abord paru dans (Boulanger, Pier-Pascale (dir.). 2013. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. vol. 32, p. 87-112).
Fichier attachéTaille
cf32_06_sl.pdf517.32 Ko
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification