Cahiers Figura

La ritournelle comme mode de pensée lié au figural

Année de parution:
2011

L'imagination créatrice n'est pas uniquement attribut d'auteur, mais aussi attribut du lecteur. En effet, à travers la lecture, le lecteur donne corps à sa pensée, grâce à des figures qui émergent sans cesse. Par exemple, dans Le Seigneur des anneaux de Tolkien, attardons-nous aux passages qui décrivent: le territoire parcouru par la communauté de l'Anneau pour accomplir sa mission de détruire l'Anneau unique; la rivière du Gué qui délimitait Fondcombe -domaine des elfes- du reste du monde; les marécages -terres noyées et fascinantes d'où les Hobbits échappent à l'attraction définitive de la mort; l'armée des morts- des fantômes, voués à l'errance et à la nostalgie du repos final; La Porte Noire -entrée au pays du Mal suprême; le volcan de la Montagne du Destin où il fait jeter l'Anneau pour rétablir le Bien dans le monde; la Mer cernée de remparts séparant la Terre du Milieu du pays des divinités. Lorsque nous parcourons ces passages, une constellation figurative se met en place. La rivière, les marécages, les fantômes, la porte, le volcan, la mer, sont des éléments qui renvoient sans exception à la notion de limite, de frontière, de seuil.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
27
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Vadean, Mirella. 2011. « La ritournelle comme mode de pensée lié au figural ». Dans Figures et discours critique. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/la-ritournelle-comme-mode-de-pensee-lie-au-figural>. Consulté le 28 mars 2017. D’abord paru dans (David, Sylvain et Mirella Vadean (dir.). 2011. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 27, p. 139-156).
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification