Cahiers Figura

La «pêcheuse» chassée du jardin. Autour de la marche mendiante

Année de parution:
2012

Malgré une écriture qu'on a pu qualifier de «maigre», malgré qu'on ait pu faire de l'écriture durassienne celle de l'effacement, on ne saurait passer sous silence l'idée (de laquelle émerge un paradoxe que nous jugeons particulièrement riche) d'une écriture qui serait le récit (multiple?) d'un pullulement. Ce pullulement évoque les rats, l'infestation et l'infection, voire la peste; il est en outre, ce pullulement, l'objet sur lequel se penchent Deleuze et Guattari pour introduire, au dixième chapitre de Mille plateaux, la notion des devenirs.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
31
Pour citer ce document:
Roy, Marie-Soleil. 2012. « La "pêcheuse" chassée du jardin. Autour de la marche mendiante ». Dans Poétiques de l'absence chez Marguerite Duras. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/la-pecheuse-chassee-du-jardin-autour-de-la-marche-mendiante>. Consulté le 22 avril 2019. D’abord paru dans (Boucher, Marie-Hélène, Eftihia Mihelakis et Martine Delvaux (dir.). 2012. Université du Québec à Montréal, Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. vol. 31, p. 49-69).
Fichier attachéTaille
cf31_roy_4_2a.pdf344.76 Ko
Période historique:
Champs disciplinaires:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification