Cahiers Figura

Géographie de l'imaginaire. «Falling Man» et le roman du 11 septembre

Année de parution:
2011

Dès les premiers jours, pour ne pas dire les premières heures, après les attentats du 11 septembre 2001, les écrivains furent interpellés, comme si, devant les images si fortes de cette journée, seule la littérature pouvait permettre de redonner forme et sens à l'événement. Avec les années, l'attente pour «LE roamn du 11 semptembre», au lieu de s'apaiser, s'est aguisée. Du roman, les critiques souhaitent qu'il fasse ce que les journalistes, les politiciens et les philosophes, peut-être, n'ont pu accomplir: donner de la cohérence à l'événement. Raconter ce qu'il est impossible de savoir avec certitude, aussi. Mais les quelques centaines de romans publiés depuis 2002 n'ont pas réussi à satisfaire l'impatience des critiques et à correspondre à ce nouveau «canon». La question se pose donc: que serait le roman du 11 septembre?

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
28
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Dulong, Annie. 2011. « Géographie de l'imaginaire. «Falling Man» et le roman du 11 septembre ». Dans Poétiques et imaginaires de l'événement. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/geographie-de-limaginaire-falling-man-et-le-roman-du-11-septembre>. Consulté le 28 mai 2017. D’abord paru dans (Xanthos, Nicolas et Anne Martine Parent (dir.). 2011. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 28, p. 131-151).
Fichier attachéTaille
09.annie-dulong-geographie-de-limaginaire.pdf327.82 Ko
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification