Cahiers Figura

Flâner, observer, écrire

Année de parution:
2008

Durant trois années et demie, guidé par l’improvisation des sens, aussi par la curiosité et par le souvenir d’une enfance en ces lieux, et muni de carnets, j’ai erré dans des ruelles montréalaises à la recherche de paysages, de personnages, de scènes propres à me captiver, à m’émouvoir. Il en est résulté un livre intitulé Ruelles, jours ouvrables (2005). Or, vers la fin de cette quête névrotique, durant même que je cherchais encore à mettre de l’ordre dans mes carnets, je me suis laissé prendre à un autre réseau d’attraction: les cafés montréalais; à moins qu’il y ait là deux cas d’espèce d’une même fascination pour la fréquentation du réel par la flânerie et par la tenue de carnets. S’en est donc ensuivi, également durant trois ans et demi, comme si la quarantaine de mois étaient mon alexandrin, une flânerie pas moins compulsive dans le réseau des cafés montréalais. Un ouvrage est d’ailleurs en préparation sous le titre de travail D’un café l’autre.

Les pages qui suivent mettent à jour quelques fragments réflexifs qui ont animé les carnets des dernières années. Ils ont été regroupés par thèmes, mais peu retouchés; ils gardent ainsi la trace d’un work in progress.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
18
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Carpentier, André. 2008. « Flâner, observer, écrire ». Dans Le nouveau territoire : l'exploration géopoétique de l'espace. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/flaner-observer-ecrire>. Consulté le 22 avril 2019. D’abord paru dans (Bouvet, Rachel et Kenneth White (dir.). 2008. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 18, p. 105-126).
Fichier attachéTaille
cf18-7-carpentier-flaner_observer_ecrire.pdf831.71 Ko
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification