Cahiers Figura

Description et déambulations. La ville d'Istanbul dans «Le livre noir» d'Orhan Pamuk

Année de parution:
2005

Le héros de Le livre noir d’Orhan Pamuk, Galip, erre dans les rues enneigées d’Istanbul à la recherche de sa femme Rüya, disparue de façon mystérieuse. Les personnages instaurent un mode de parcours, un mode d’utilisation de la ville qui vient en quelque sorte déterminer la configuration paysagère. S’il existe plusieurs façons d’appréhender l’écriture et la lecture de la ville, les descriptions paysagères et le parcours des personnages sont certainement les stratégies textuelles les plus sollicitées pour déterminer la configuration urbaine du roman. La présente communication a pour objectif d’appréhender la ville comme un espace sémiotique, à travers justement les descriptions et les déambulations.

Suite en format pdf.

Numéro de la publication:
14
Langue du contenu:
Pour citer ce document:
Bourbeau, Julien. 2005. « Description et déambulations. La ville d'Istanbul dans Le livre noir d'Orhan Pamuk ». Dans Écrire la ville. Article d’un cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/articles/description-et-deambulations-la-ville-distanbul-dans-le-livre-noir-dorhan-pamuk>. Consulté le 18 avril 2019. D’abord paru dans (Gervais, Bertrand et Christina Horvath (dir.). 2005. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. coll. Figura, vol. 14, p. 77-93).
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification